Oh my God ! Oh my God ! Je ne sais plus si on me l'a dit, mais oui, que c'est passé vite ! Par contre, je suis sur d'une chose qu'on m'a dit au début de l'année... "Tu ne voudras plus repartir !".. "Foutaise" je me disais... Mais en fait, tout le monde avait raison.
Ce fut une année riche, très riche... Enfin, riche en expérience, parce que je ne me suis pas enrichi... J'ai réussi à mettre 100€ de côté, que j'ai réussi à dépenser aussi vite ^^ ! Anyway !
J'ai rencontré de fabuleuses personnes.
Tout d'abord, j'ai rencontré Sarah. Sarah, c'est une fille en or, qui est partie au mois de Novembre. Ca a tout de suite accroché je crois. Je me rappelle de la première fois qu'on s'est vu (Le 9/9/9), on a été à la City, et elle m'avait dit "Ca te fait rien d'être à Londres ?"... Au bout d'une semaine, ça ne me faisait rien, je n'avais que d'une chose, rentrer chez moi. Aujourd'hui, à 10 jours de la fin, je ne veux pas quitter cette merveilleuse ville. Dans ses yeux, je l'avais vu qu'il y avait un "Tu verras si ça te fait rien.".
En écrivant et en pensant à cette année, j'ai les larmes qui coulent. Des larmes de joie, des larmes de tristesse. La joie d'avoir vécu une expérience inoubliable et extraordinaire que peu de monde a eu la chance de vivre. La tristesse de partir de cette ville, de ce pays où tant de choses se sont passées.
Sarah m'a fait rencontré Charlyne, alias Charky. Charky, c'est mon alter ego féminin... C'est mon double féminin... - Quoique, avec ma virilité très marquée et son féminisme aussi marqué que ma virilité, je pourrais dire que c'est mon double masculin, et que je suis son double féminin. Bref, là n'est pas la question. Charky, c'est la deuxième fille en or que j'ai rencontrée.
Et arrive, une troisième fille en or, qui a su sortir du lot. On avait fait une rencontre avec quelques au pairs. Avec Charky, on était resté à l'écart presque tout le long, mais Pauline, Pauline, Pauline... et c'est là qu'un quatuor s'est formé. Sarah, Charky, Pauline et moi. Rien que d'y penser, ça me redonne les larmes aux yeux. On a passé des merveilleux moments tous les 4. (Vous ai-je dis qu'elles étaient toutes les 3 françaises ? No, Nevermind.). Ce temps où on était tous les 4 me manque.
Puis Sarah est partie. Mi novembre. On lui avait promis d'aller voir Twilight, on devait y aller le jour de sa sortie, mais je travaillais. On y allé le lendemain... tels des groupies. 1h30 avant la séance, on était là, assis, attendant avec impatience le début du film. Avec Pauline, on avait pris la précaution d'avoir de quoi s'occuper pendant le film : de la bulmers ! C'était marrant :) !
Les mois passent, et on rencontre Claire, une amie de Charky qui est dans une université anglaise (mais qui est française). C'est aussi une fille en or que j'ai rencontrée.
Ce sont 4 filles génialissimes. Jamais je ne pourrais les oublier. Claire et Sarah sont déjà parties, et elles me manques terriblement. Surtout Sarah, que je n'ai pas pu voir alors qu'elle était à Londres à Pacques, et moi en France. What a shame !
Le départ approche, et Pauline et Charky vont terriblement me manquer aussi. Pendant 9-10 mois, on a passé la quasi totalité des weekends ensemble, au moins 1 journée dans la semaine, on est parti à Manchester (Merci Rave pour nous avoir fait visité d'ailleurs), Oxford et Brighton ensemble. On a tout fait ensemble cette année... Enfin presque tout fait. Du jour au lendemain, on va dire au revoir à tout ça. On ne se verra plus le weekend a 11h à Eros, ou au Starbucks Trocadero quand il fait trop froid, ou a une gare a 8h le matin. On ne boira plus nos bulmers dans les pubs le samedi soir. On ne verra plus Martin, notre fabuleux serveur d'un pub, on ira plus chez Ed's Easy Diner...
J'ai pas envie que tout ça se termine. Et pourtant, il y a une fin, et elle approche à grands pas...